DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

A Donetsk, une bulle d'opéra dans une Ukraine en guerre


le mag

A Donetsk, une bulle d'opéra dans une Ukraine en guerre

En partenariat avec

La mort et le drame se jouent presque tous les jours dans les rues de Donetsk, dans l’est de l’Ukraine. Mais à l’intérieur de l’opéra, les préparatifs du chef d’oeuvre tragique de Tchaïkovski “Eugène Onéguine” couvre le grondement de l’artillerie.
Les chanteurs de l’opéra sont encore dans l’incrédulité sur ce qui leur arrive.

Artyom Yaroshevich qui jouait le rôle titre, samedi, témoigne des difficultés à conserver sans aide extérieure le théâtre de la ville tenue par les rebelles.

“Vous savez, personnellement, je suis sous le choc, confie le chanteur Artyom Yaroshevich. Beaucoup de personnes sont parties. Nous ne savons pas encore si nous allons fermer. Nous nous accrochons sans aucune aide, sans être payés. C’est très dur, bien sûr. Mais vous savez, sans travailler, sans chanter, ce serait vraiment la fin.”

Autrefois, le théâtre grouillait de monde et programmait plusieurs spectacles pendant la semaine. Aujourd’hui, l’orchestre est parsemé. Les spectacles n’ont lieu que le week-end ainsi qu’en début d’après-midi, bien avant que l’obscurité ne tombe et que les rues ne se vident.

“Bien sûr, tout cela est étrange, témoigne un spectateur. La situation est dangereuse mais néanmoins nous voulons apporter un peu de joie dans nos vies, insuffler un brin d’optimisme et nous voulons préserver notre culture. C’est pour cela que nous venons ici.”

Pour le public comme pour les artistes, la musique n’est pas un simple remède à l‘âme mais aussi une manière de couvrir le bruit d’une guerre qui paraît ne devoir jamais finir.

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

Sam Smith et Beck, grands gagnants des "Grammy Awards"