DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Debaltseve : l'UE dénonce une violation des accords de Minsk


Ukraine

Debaltseve : l'UE dénonce une violation des accords de Minsk

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Sous pression depuis des semaines, l’armée ukrainienne a donc fini par céder à Debaltseve. Le président Porochenko a remercié, les ‘‘héros ukrainiens’‘, qui se sont battus pour défendre la ville. Ce matin, il s’est exprimé, le visage grave, sur un aéroport de Kiev, avant de s’envoler pour la zone des combats où il devait rencontrer les soldats. ‘‘Nos troupes ont évacué Debaltseve de manière planifiée et organisée. Elles ont retiré les véhicules blindés, les canons d’artillerie, les camions. Et nous avons pris aujourd’hui de nouvelles lignes de défense.’‘

La prise de Debalteseve a été condamnée par les Occidentaux, en tête desquels les États-Unis et l’Union européenne. ‘‘Les récents évènements à Debaltseve constituent clairement une violation du cessez-le-feu et des accords qui ont été signés à Minsk, souligne la chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini. Les séparatistes et la Russie doivent mettre en œuvre ces accords, et cela commence par le respect du cessez-le-feu et par le retrait des armes.’‘

Autre réaction, celle du ministre russe des Affaires étrangères. Sergueï Lavrov estime que, hormis à Debaltseve, la trêve est globalement respectée dans l’est de l’Ukraine : ‘‘Le cessez-le-feu est observé le long de pratiquement toute la ligne de front et, dans quelques secteurs, on est prêt – c’est au moins ce que les milices ont annoncé publiquement – à retirer les armes lourdes. L’exception est le chaudron de Debaltseve, et nous sommes déçus de ce qu’il se passe là-bas actuellement. Encore une fois, nous appelons tout le monde, y compris ceux qui sont à Debaltseve, à cesser immédiatement les combats. Il y a des gens qui ont été encerclés, mais leur sort doit être décidé lors de négociations. Pensons en priorité aux vies humaines.’‘

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Ukraine abandonne Debaltseve aux séparatistes pro-russes