DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Contrat nucléaire entre la Hongrie et la Russie : ça risque de coincer à la Commission


Le bureau de Bruxelles

Contrat nucléaire entre la Hongrie et la Russie : ça risque de coincer à la Commission

L’accord nucléaire entre la Hongrie et la Russie pourrait ne pas passer le cap de son examen par la Commission européenne. Ce contrat, confié par la Hongrie à une entreprise publique russe, consiste à ajouter deux réacteurs à la centrale nucléaire de Paks. Mais pour la Commission, il se pourrait bien qu’il ne respecte pas les règles européennes.

“ La signature de ce contrat pour l’extension de la centrale nucléaire de Paks sans appel d’offres a attiré l’attention de la Commission européenne. Nos services sont en train d’examiner ce dossier. Et nous sommes en train de clarifier cela avec les autorités hongroises “, a confirmé Anna-Kaisa Itkonen, porte-parole de la Commission.

D’un montant de 12 milliards d’euros, le contrat sera financé à 80% par une aide financière russe. Or en Europe, beaucoup redoutent que Vladimir Poutine utilise cet accord pour pousser la Hongrie à bloquer de nouvelles sanctions européennes contre la Russie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Méditerranée : l'opération européenne de surveillance Triton prolongée