DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Divergente 2 : le début du commencement de la fin


cinema

Divergente 2 : le début du commencement de la fin

En partenariat avec

“Divergente 2 : l’insurrection”. Derrière ce titre blockbusteresque ce cache le début du commencement de la fin du retour de la revanche de la quadrilogie “Divergente”.

Dans ce deuxième épisode, Tris la fille et Quatre le garçon sont traqués par les autorités tandis que la guerre entre les 5 factions prend de l’ampleur.
Mmmh. Compliqué.

“J’adore jouer ce personnage”, raconte l’actrice Shailene Woodley. “J’aime sa puissance. Je me suis éclaté pour ce film, ce n‘était pas pareil que pour “Divergente 1”. Dans “Divergente 1”, on pouvait la cerner alors que dans le 2, elle garde ses distances. Elle parvient à gérer ses émotions, qu’elle garde secrètes jusqu‘à ce que la cocotte-minute explose et je pense que là, on peut s’identifier à elle.”

“J’ai vraiment aimé jouer ce personnage”, poursuit le comédien Theo James. “J’ai le sentiment qu’il est plein de subtilités. C’est un gars très masculin mais c’est aussi un taiseux, un peu cassé, vulnérable, un gars différent des autres. C‘était super sympa de retrouver ce rôle.”

La machine de la promo est bien huilée. Il le faut bien car le premier épisode a rencontré un succès modeste à travers le monde.

Celle qui se frotte les mains, c’est elle, Veronica Roth. Auteur à succès de romans pseudo SF pour ados qui a inspiré la trilogie.

“Je vais sortir encore deux livres, si tout va bien en 2017”, annonce la romancière. “C’est genre Star Wars. C’est l’histoire d’un jeune homme qui fait alliance avec quelqu’un qui est supposé être son ennemi afin d’accomplir sa revanche. C’est tout ce que je peux dire pour le moment.”

Prochain article

cinema

"Un héros ordinaire" le film sur un attentat raté contre Hitler