DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nigéria : Malam Fatori, village désert après le départ de Boko Haram


Nigéria

Nigéria : Malam Fatori, village désert après le départ de Boko Haram

L’envoyé spécial d’euronews a pu suivre l’avancée des troupes tchadiennes et nigériennes contre Boko Haram au Nigéria.

Voilà à quoi ressemble la ville de Malam Fatori au Nigéria après que les terroristes en aient été chassés: des maisons brûlées et des rues désertes, une ville fantôme.

Les habitants qui ont fui les combats reviennent petit à petit, pour se rendre compte que leurs maisons ont disparu. Certains racontent la dureté de la vie sous la domination de Boko Haram

“Quand Boko Haram est arrivé il y a cinq moisnous avons quitté la ville et nous sommes cachés dans la fôret un moment et ensuite nous sommes revenus. Boko Haram a pris les jeunes femmes et les a mariées de force à ses combattants. Quand ils ont quitté la ville, ils ont pris les filles avec eux et ont massacré le reste. Les combattants se sont échappés dans toutes les directions”, raconte une vieille femme.

Ces armes ont été saisies des mains des combattants de Boko Haram pendant la prise de la ville. L’armée tchadienne affirme en avoir tué des centaines, et n’avoir perdu que neuf de ses hommes. Les forces tchado-nigériennes ont repris douze villages sous le contrôle de Boko Haram.

“La guerre contre Boko Haram est menée aux confins du Nigéria, du Niger, du Tchad et du Cameroun. La participation à cette offensive, en particulier des troupes tchadiennes, a renversé la situation sur le terrain et pour la première fois depuis des années, les jihadistes perdent du terrain” affirme notre envoyé spécial Luis Carballo.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

République Tchèque : cent kilos de cocaïne dans des bananes