DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le rêve de Madina, un documentaire poignant sur une guerre oubliée


cinema

Le rêve de Madina, un documentaire poignant sur une guerre oubliée

En partenariat avec

Madina a un rêve, celui de rentrer dans son village au Soudan. C’est autour du destin de cette petite fille de 9 ans que l’Américain Andrew Berends a réalisé son documentaire. Il entend alerter le monde sur un conflit oublié et sans nom qui dure depuis 20 ans, la vie brisée des réfugiés.
“Elle est triste de ne pas aller à l‘école. Elle est triste d’avoir vu les combats et des enfants de 11 ans se faire tuer. Et elle est triste pour son pays. Elle dit, “mon rêve c’est d’aller à l‘école pour pouvoir rentrer et soutenir mon pays”, c’est un message merveilleux.”

Les monts Nouba, région marginalisée du Soudan, sont le théâtre d’un conflit ignoré, opposant les rebelles issus de l’ethnie nouba et le régime de Khartoum. Une guerre de rébellion qui oppose sur le plan identitaire, sociétal, ethnique et économique des populations “africaines” du Sud aux volontés d’assimilation et d’arabisation du Nord.

Plus d’un million de personnes ont fui leurs villages et près de 300 000 se sont réfugiées au Sud-Soudan ou en Éthiopie.

La famine menace la population bloquée par la guerre.
Une guerre qui aujourd’hui a un témoin : “Mon objectif avec ce documentaire est de transmettre un message, d’alerter sur ce qui se passe, qu’ils sont en train de bombarder leurs enfants, de les affamer. C’est le message qui doit sortir. Mon objectif numéro un, c’est de dire ce qui se passe dans les monts Nouba au Soudan; et ce qu’il faut faire, c’est une autre question.”

Le choix de la rédaction

Prochain article

cinema

Gett , le procès de Viviane Amsalem, un manifeste politique sous forme d’œuvre d'art