DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles tensions entre Séoul et Tokyo au sujet des îles Dokdo-Takeshima

Des Sud-Coréens déchirant des livres scolaires japonais pour dénoncer une vision erronée de l’Histoire. La scène s’est déroulée devant l’ambassade du

Vous lisez:

Nouvelles tensions entre Séoul et Tokyo au sujet des îles Dokdo-Takeshima

Taille du texte Aa Aa

Des Sud-Coréens déchirant des livres scolaires japonais pour dénoncer une vision erronée de l’Histoire. La scène s’est déroulée devant l’ambassade du Japon à Séoul. Ces manifestants reprochent à Tokyo d’avoir approuvé des manuels, dans lesquels les îles Dokdo-Takeshima sont présentées comme faisant partie du territoire japonais.

Ces îles, également appelées Rochers Liancourt, sont situées en mer du Japon. Elles sont contrôlées de facto par la Corée du Sud, mais revendiquées par Tokyo.

Séoul dénonce une provocation et accuse le Japon de renouer avec son passé colonial. ‘‘Le gouvernement japonais répète ses erreurs du passé en insufflant à la jeune génération des visions historiques et des revendications territoriales déformées, explique Noh Kwang-il, le porte-parole du ministère sud-coréen des Affaires étrangères. Cela montre que le Japon n’a pas la volonté de jouer un rôle responsable, en tant que pays voisin de confiance.’‘ La Corée du Sud a convoqué l’ambassadeur du Japon à Séoul.

Les Rochers Liancourt font l’objet d’un contentieux entre les deux pays depuis la décolonisation de la Corée en 1945, quand leur sort n’avait pas été clairement tranché. Situées dans une zone aux fonds présumés riches en gaz, ces îles offrent aussi un décor naturel d’une beauté unique.