DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Kenya : veillée funèbre en hommage aux victimes du lycée de Garissa

Des croix, des bougies et des fleurs pour rendre hommage aux 148 victimes du massacre du lycée de Garissa. Des centaines de personnes se sont

Vous lisez:

Kenya : veillée funèbre en hommage aux victimes du lycée de Garissa

Taille du texte Aa Aa

Des croix, des bougies et des fleurs pour rendre hommage aux 148 victimes du massacre du lycée de Garissa. Des centaines de personnes se sont rassemblées mardi soir à Nairobi, la capitale kenyane, lors d’une veillée funèbre. Les organisateurs ont dénoncé la légèreté avec laquelle les autorités ont traité la menace terroriste.

“Ils sont morts. On pouvait l’empêcher mais au Kenya, la corruption les a tués car s’il n’y avait pas de corruption, ce ne serait pas arrivé” estime Boniface Mwangi, un militant des droits de l’homme.

Les critiques sont aussi nombreuses contre la police qui a mis environ sept heures à se rendre sur les lieux du carnage. Une autre manifestation pour réclamer davantage de protection s’est déroulé ailleurs à Nairobi.

Quant à l’enquête, elle se poursuit. La police a arrêté un sixième suspect. Cinq Kenyans et un Tanzanien sont désormais interrogés, soupçonnés d’avoir apporté leur aide au commando islamiste. Les autorités promettent 200 000 € à quiconque aidera à la capture de l’homme présenté comme le cerveau de l’attaque, Mohamed Mohamud,

L’université de Garissa est désormais fermée sine die. Les journalistes ont été autorisés à pénétrer sur le campus lundi, découvrant des murs criblés de balles, de longues traînées de sang séché et des débris de verre jonchant le sol.