Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Iran : Hassan Rohani cible l'Arabie Saoudite

Access to the comments Discussion
Par Sandrine Delorme  avec AFP, APTN
Iran : Hassan Rohani cible l'Arabie Saoudite

<p>A l’occasion du défilé annuel des forces armées, le président iranien Hassan Rohani a accusé implicitement l’Arabie Saoudite de “commettre des crimes” en bombardant le Yémen et de soutenir le terrorisme. </p> <p>Il a mis en avant “la stratégie purement défensive et dissuasive de son armée”. Une réponse à l’Arabie Saoudite qui, dimanche dernier, a encore accusé l’Iran d’“armer” les rebelles Houthis et a demandé à Téhéran de cesser de le faire.</p> <p>“<em>Pourquoi fournir une aide financière et des armes à des terroristes en Syrie, au Liban et en Irak ? Pourquoi bombarder des innocents et des opprimés au Yémen ? Quels objectifs poursuivez-vous</em> ? s’est interrogé Rohani. </p> <p>Lors du défilé, l’Iran a aussi dévoilé le système anti-missiles Bavar-373, construit localement et identique au S-300 russes. </p> <p>Cette semaine, la Russie a mis fin à l’interdiction de livrer ces batteries antiaériennes S300 à l’Iran, estimant que l’accord-cadre signé à Lausanne entre les grandes puissances et la République islamique le permettait sans attendre une éventuelle levée des sanctions.</p>