DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Chypre : plus près de la réunification?


Chypre

Chypre : plus près de la réunification?

Va t-on vers une reprise des pourparlers de paix, gelés l’année dernière en raison d’un différend sur des réserves offshore en hydrocarbures? Le conseiller spécial de l’ONU à Chypre, Espen Barth Eide, a récemment déclaré qu’il ne voyait aucun obstacle à une reprise rapide, une fois achevé le processus électoral dans le nord de l‘île.

Chypre est divisée depuis l’annexion de sa partie nord en 1974 par Ankara, en réaction à un coup d’Etat nationaliste visant à rattacher Chypre à la Grèce. Selon les chiffres de l’ONU, 165 000 Chypriotes grecs ont fui ou ont été expulsés du nord, et 45 000 Chypriotes turcs du sud.

En novembre dernier, les Chypriotes turcs commémoraient le 31e anniversaire de la création, en 1983, de la République turque de Chypre du Nord, qui n’est reconnue que par Ankara.

Plusieurs décennies de négociations de paix sous l‘égide de l’ONU n’ont pas permis de résoudre le conflit. En 2004, un plan élaboré par le secrétaire général de l’ONU de l‘époque, Kofi Annan était soumis à référendum. Adopté par les Chypriotes turcs, il était massivement rejeté par les Chypriotes grecs, laissant l‘île divisée au moment de son entrée dans l’UE .

En mars 2008, la destruction hautement symbolique d’un mur érigé depuis des décennies à la frontière entre la République de Chypre et la zone tampon de l’ONU, au coeur de Nicosie, est un nouveau signe d’espoir..

Suivent plusieurs années de réchauffement entre nord et sud, et en 2014, les dirigeants des communautés chypriotes grecque et turque, Nicos Anastasiades et Derviş Eroğlu publient enfin une déclaration conjointe, exprimant leur volonté de réunifier de l‘île.

Mais la présence d’un navire sismique turc à la mi-octobre dans les eaux riches en hydrocarbures au large de Chypre vient tout stopper, les Chypriotes grecs accusent la Turquie de mener des activités d’exploration dans leur zone économique exclusive et se retirent des discussions.

Depuis,le retrait des bateaux turcs de la zone a permis un nouveau rapprochement. Désormais, les deux camps semblent donc prêts à reprendre les négociations .

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Afrique du Sud : le président Zuma appelle les étrangers à ne pas partir