DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Bruxelles serait sur le point de s'attaquer à Gazprom


Le bureau de Bruxelles

Bruxelles serait sur le point de s'attaquer à Gazprom

La Commission européenne serait sur le point de s’attaquer au géant russe de l‘énergie, Gazprom. Une enquête pour entrave à la concurrence dans les pays d’Europe centrale et de l’Est est en cours depuis 3 ans. Ce mercredi, la Commissaire européenne à la Concurrence pourrait passer à l’action et ouvrir une procédure officielle contre Gazprom. La semaine dernière, elle s’attaquait au géant Google. Mais cette fois, la décision ne fait pas l’unanimité car elle pourrait avoir des répercussions politiques et dégrader un peu plus les relations entre l’Europe et la Russie.

“Les Russes, en particulier le cercle des dirigeants énergétiques comme Gazprom et le ministère de l’Energie, ont l’impression que ce dossier est une manoeuvre politique. Mais je n’en suis pas si sûr”, déclare Marat Terterov, directeur du “Brussels energy club”. “Le doute plane encore: s’agit-il d’un dossier politique ou d’une véritable volonté des institutions européennes de faire respecter les règles de concurrence?”

Les autorités de la concurrence soupçonnent Gazprom d’imposer des contrats trop contraignants à ses clients européens. Actuellement, près d’un tiers des importations de gaz de l’Union proviennent de Russie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Un plan en 10 points et un sommet UE pour éviter les tragédies migratoires