DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les électeurs britanniques aux urnes !

Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes en Grande-Bretagne. Le suspens est total. Aucun des deux grands partis traditionnels ne devrait pouvoir

Vous lisez:

Les électeurs britanniques aux urnes !

Taille du texte Aa Aa

Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes en Grande-Bretagne. Le suspens est total.
Aucun des deux grands partis traditionnels ne devrait pouvoir diriger seul la Grande-Bretagne. C’est le scénario qui se dessine.

Selon les derniers sondages, les électeurs se prononceraient à près de 34 % pour les conservateurs et, pratiquement autant pour les travaillistes.

D’après la presse outre-Manche, c’est le Premier ministre sortant David Cameron qui a mené la meilleure campagne, en se focalisant sur l‘économie et l’immigration.

Le travailliste Ed Miliband n’a pas fait une mauvaise campagne non plus. Et il pourrait envisager de s’allier aux nationalistes écossais du SNP pour créer une coalition gouvernementale, mais rien n’est moins sûr.

Serait-ce la véritable fin du bipartisme britannique ?

Nigel Farage, le chef de file du parti eurosceptique Ukip se rêve en faiseur de roi.

Un rôle que les libéraux-démocrates de Nick Clegg avaient déjà joué, lors des précédentes élections, en 2010, en s’alliant avec les conservateurs. Chose rare au Royaume-Uni.

Mais c’est peut-être l‘Écosse qui aura le mot de la fin grâce à Nicola Sturgeon et à ses nationalistes qui pourraient rafler 50 sièges à Westminster.

euronews à la rencontre des électeurs

Les travaillistes se sont concentrés sur les circonscriptions qui peuvent basculer au Royaume-Uni, comme ici à Croydon Central, dans le sud de Londres.
Les travaillistes veulent absolument reprendre ici le siège remporté par les conservateurs en 2010. À quelques heures du scrutin, qu’en pensaient les électeurs ?

Je vais voter pour les travaillistes par tradition familiale, mais aussi parce que j’apprécie plusieurs de leurs politiques“, explique un électeur.

Je pense que je voterai pour les conservateurs. Ils ont réussi à redresser l‘économie. Ils avaient dit qu’ils feraient plusieurs choses intéressantes. Ils ont tenu plusieurs de leurs promesses. De plus, les travaillistes n’ont pas fait grand chose. Ils ont échoué misérablement“, résume cet autre.

Je ne sais pas encore. Je déciderai sûrement à la dernière minute“, estime une jeune électrice. Et quand notre envoyée spéciale Sarah Chappell lui demande si elle attend l’inspiration, la jeune femme lui répond que c’est sans aucun doute ce qui arrivera.