DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : les jihadistes auraient tué au moins 400 civils à Palmyre


Syrie

Syrie : les jihadistes auraient tué au moins 400 civils à Palmyre

Au moins 400 civils auraient été tués par Etat islamique à Palmyre selon la télévision syrienne. Selon des opposants, les corps gisent par centaines dans les rues de la ville, sans doute des sympathisants du régime, mais aussi des fonctionnaires.

Les jihadistes ont pris la ville où se trouve un important site romain mercredi. Leur drapeau flotte désormais sur le musée, planté sur une citadelle.

Les forces syriennes affirment de leur côté avoir libéré des dizaines de soldats assiégés dans un hôpital à Jisr al-Shughour, près d’Idlib. 300 insurgés auraient été tués lors de cette opération. Dans cette province, les forces de Bachar al-Assad ont perdu beaucoup de terrain depuis la chute d’Idlib fin mars.

Etat islamique contrôle désormais la moitié du territoire syrien et son pouvoir s‘étend aussi en Irak, avec la chute récente de Ramadi, un grand revers pour les forces irakiennes qui mènent des frappes contre les positions d’Etat islamique dans la province d’Anbar, dont Ramadi est la capitale.

Cette province, la plus grande d’Irak située à l’Ouest de Bagdad, est désormais largement sous l’emprise des jihadistes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les chefs des armées des pays arabes réunis pour mettre en place une force conjointe