DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Fraude à la carte bancaire : en quoi consiste le "skimming" ?


u talk

Fraude à la carte bancaire : en quoi consiste le "skimming" ?

Cette semaine, Utalk répond à Albina de Genève. Voici sa question :
“Parmi les fraudes à la carte bancaire, j’ai entendu parler de “skimming”. De quoi s’agit-il ? Et comment s’en protéger ?”

Laurence Binther du Centre européen de lutte contre la cybercriminalité d’Europol lui répond :

“Le “skimming” est le vol de données contenues sur la piste magnétique d’une carte bancaire.

Les fraudeurs utilisent des appareils électroniques spéciaux qu’ils placent sur les terminaux de paiement, les distributeurs de billets, les distributeurs automatiques de carburants afin de capter les données contenues sur la piste magnétique qui est très facilement falsifiable.

Depuis 2010, suite à la mise en place de la technologie EMV (puce électronique et code PIN) les transactions bancaires dans l’Union européenne sont autorisées par le biais de la puce électronique et non plus par celui de la piste magnétique.

Le principal problème pour les banques et les consommateurs européens est ce que l’on appelle la “migration de la fraude”. C’est-à-dire lorsque les données contenues sur la piste magnétique sont utilisées par les criminels dans les régions où la technologie EMV n’est pas encore en place – par exemple aux Etats-Unis, en Amérique latine, en Asie et en Afrique.

Les criminels utilisent alors les données bancaires européennes afin de créer des cartes contrefaites, clonées qu’ils utilisent pour des retraits ou des achats frauduleux hors de l’Union européenne.

En attendant que la technologie EMV soit mise en place de façon globale, certaines banques européennes ont opté pour des solutions de géoblocking. Ainsi, l’utilisation de ces cartes bancaires est restreinte et les transactions hors Union européenne ne peuvent être validées qu‘à la demande expresse du détenteur de la carte.

Si vous souhaitez poser une question dans Utalk, cliquez sur le bouton ci-dessous

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

u talk

Union européenne : shopping et TVA