DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Migrants : le gouvernement Serbe voit le futur Hongrois comme un nouveau rideau de fer

L’annonce, il y a quelque jours de la Hongrie de la construction d’une clôture le long de la frontière serbe, a fortement choqué Belgrade. Le chef du

Vous lisez:

Migrants : le gouvernement Serbe voit le futur Hongrois comme un nouveau rideau de fer

Taille du texte Aa Aa

L’annonce, il y a quelque jours de la Hongrie de la construction d’une clôture le long de la frontière serbe, a fortement choqué Belgrade. Le chef du gouvernement serbe, Aleksander Vucic, n’a pas hésité à faire la comparaison avec le mur de Berlin.

Point of view

Il semble que c'est en 1961 qu'un tel mur a été construit en Europe, mais c'était il y a longtemps avec les raisons de l'époque que l'on sait et les problèmes que cela a engendrés, et je peux comprendre le Premier ministre Orban, mais cela n'a rien à voir avec nous.

Aleksander Vucic, Premier ministre serbe :
“Il semble que c’est en 1961 qu’un tel mur a été construit en Europe, mais c‘était il y a longtemps avec les raisons de l‘époque que l’on sait et les problèmes que cela a engendrés, et je peux comprendre le Premier ministre Orban, mais cela n’a rien à voir avec nous. Ce mur ne peut pas et ne doit pas être érigé.”

La crise migratoire qui frappe l’Union européenne n‘épargne pas la Hongrie. Ainsi, Budapest affirme avoir vu affluer 54.000 migrants et demandeurs d’asile depuis janvier, contre 2.000 il y a trois ans. Mais Belgrade réfute le problème en expliquant que la Serbie n‘était qu’un pays de passage pour des migrants généralement en provenance d’autres pays de l’UE comme la Grèce et la Bulgarie.

Aux Nations-Unies, on craint qu’une telle décision ne fasse que renforcer la vulnérabilité des migrants. La Commission européenne encourage pour sa part Budapest à utiliser des mesures de remplacement.