Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Grèce : "nous sommes désorientés"

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Grèce : "nous sommes désorientés"

<p>Ils sont désabusés, et certains désespérés. Tôt ce matin, des retraités continuaient de faire la queue devant les banques à Athènes tandis que d’autres Grecs répétaient aux médias combien ils se sentent impuissants face à cette crise. Ils s’exprimaient avant le vote attendu au Parlement grec sur les mesures proposées aux créanciers d’Athènes.</p> <p>“Le problème, ce n’est pas si nous allons accepter ces mesures, le problème, c’est de savoir si elles sont faisables. Il n’y a rien à dire d’autre, quand on sait qu’il y a un taux de chômage de 30 %”, déplorait Natasha.</p> <p>“Nous, les Grecs, nous sommes désorientés, ajoutait George Markoulakis, un résident. Aucun Grec ne veut quitter l’Europe. Cependant, toutes ces mesures ont mis beaucoup de personnes à genoux et ces personnes disent maintenant : finissons-en avec ça. Nous sommes très tristes, mais nous ne voulons pas quitter l’Europe”.</p> <p>Le 30 juin, la Grèce a fait défaut sur un remboursement de 1,6 milliard d’euros dû au <span class="caps">FMI</span>. Elle doit aussi faire face à un remboursement de près de 3 milliards et demi d’euros dû à la Banque centrale européenne le 20 juillet, remboursement auquel elle ne pourra procéder sans aide.</p> <p>Avec <span class="caps">AFP</span> et Reuters</p>