DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Athènes fait un geste et demande officiellement l'aide du FMI


Grèce

Athènes fait un geste et demande officiellement l'aide du FMI

Un geste de bonne volonté politique : celui de la Grèce, qui a officiellement demandé un nouveau crédit au FMI.

Le gouvernement grec, dominé par le parti de gauche radicale Syriza, souhaitait au départ se passer de tout nouveau plan d’aide du FMI, considéré comme un trop fervent partisan de la rigueur.

Mais maintenir le FMI dans le processus de négociations avec Athènes était l’une des exigences des créanciers de la Grèce, l’Allemagne notamment.

Euclide Tsakalotos, le ministre des Finances grec, affirme vouloir poursuivre la coopération avec le Fonds Monétaire International, qui d’ailleurs soutient un allègement de la dette grecque.

Quant au calendrier de versement du troisième plan d’aide, il est loin d‘être décidé, les représentants de la Troïka étant d’abord attendus à Athènes, mais à une date encore non décidée.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Kenya : le dîner en famille de Barack Obama