Cet article n'est pas disponible depuis votre région

Soutenue par l'OTAN, la Turquie intensifie ses frappes contre le PKK

Access to the comments Discussion
Par Euronews
Soutenue par l'OTAN, la Turquie intensifie ses frappes contre le PKK

<p>Ankara s’apprêterait à lancer la plus importante de ses offensives contre des positions séparatistes turques dans le Nord de l’Irak depuis le début de son offensive, vendredi. Les médias turcs ont fait état cette nuit d’une importante mobilisation aérienne, cette nuit, sur la base de Diyarbakir. </p> <p>Hier déjà, deux avions de chasse ont bombardé des cibles du <span class="caps">PKK</span>, la branche armée des séparatistes kurdes, dans la province de Sirnak, située elle dans le sud-est de la Turquie.</p> <p>Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a lancé le 24 juillet une offensive en représailles contre le meurtre de deux policiers revendiqués par le <span class="caps">PKK</span>. Le chef de l‘État a suspendu hier le processus de paix avec engagé en 2012.</p> <p>Certains soupçonnent Erdogan de s‘être engagé la semaine dernière dans la guerre contre l‘État islamique pour pouvoir, avant tout, frapper le <span class="caps">PKK</span>. </p> <p>Avec <span class="caps">AFP</span> et Reuters</p>