DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vol MH370 : le débris trouvé à la Réunion bientôt analysé à Toulouse

Les analyses menées à Toulouse permettront de dire avec certitude si ce morceau d'aile appartient au Boeing de la Malaysia Airlines.

Vous lisez:

Vol MH370 : le débris trouvé à la Réunion bientôt analysé à Toulouse

Taille du texte Aa Aa

Le morceau d’aile d’avion, trouvé sur une plage de l‘île de La Réunion, appartient-il au Boeing de la Malaysia Airlines disparu depuis un an et demi ? On le saura dans les prochains jours.
Ce débris va être amené ce week-end à Toulouse dans le sud-ouest de la France. C’est là que se trouve un laboratoire d’analyse spécialisé. Les experts français seront assistés par des enquêteurs australiens et malaisiens.

Le directeur général de l’aviation civile malaisienne, Azharuddin Abdul Rahman, est parti ce jeudi de Kuala Lumpur. “On se rend à Toulouse pour participer à l’enquête, expliquait-il avant son départ. Il s’agit de déterminer si cette pièce appartient à un Boeing 777, et si c’est le Boeing du vol MH370”.

Le 8 mars 2014, l’appareil de la Malaysia Airlines avait décollé de Kuala Lumpur à destination de Pékin, avec 239 personnes à bord. Une heure après, il disparaissait des écrans radar.
Les enquêteurs ont estimé que l’avion avait changé de trajectoire et qu’il a pu s’abîmer dans le sud de l’Océan indien.

Du côté des familles des disparus, on préfère rester prudent. Ainsi Jiang Hui dont la mère était dans le vol MH370. “Quand on appris la nouvelle sur ce morceau d’aile, on en a parlé entre nous, et on s’est dit qu’il valait mieux ne pas s’emballer. Même si il s’avère que ce débris appartient au vol MH370, il restera un doute sur le sort des passagers”.

Pour les spécialistes, cette disparition est une des plus mystérieuses de ces dernières décennies. Un mystère qui alimente rumeurs et spéculations.
Les recherches engagées depuis un an et demi n’ont, pour le moment, rien donné.