DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Birmanie : le chef du parti au pouvoir, Shwe Mann, démis de ses fonctions


Birmanie

Birmanie : le chef du parti au pouvoir, Shwe Mann, démis de ses fonctions

Un changement politique majeur à la tête du pouvoir en Birmanie : le chef du parti majoritaire a été démis de ses fonctions. Il a été remplacé par le vice-président du parti. Shwe Mann est aussi président du Parlement.

Il n’aurait pas été arrêté, mais serait sous une forme de résidence surveillé. Il s’est opposé à plusieurs anciens généraux notamment sur le poids de l’armée au sein du Parlement .

Il avait récemment salué l’idée de travailler avec l’opposition politique, et Aung San Suu Kyi, de La Ligue Nationale pour la Démocratie (LND). Cette ouverture n’a pas été appréciée par le président birman actuel, Thein Sein. La tension entre ces deux anciens généraux était alors à son comble. Cette éviction intervient avant les élections du mois de novembre. Le parti d’Aung San Suu Kyi, est donné favori. Les listes de candidats sont établies cette semaine. Shwe Mann aurait aussi refusé de soutenir les candidats loyaux au président actuel.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chine : le bilan s'alourdit après des explosions géantes à Tianjin