DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Corée du Nord menace son voisin du Sud d'actions militaires


Corée

La Corée du Nord menace son voisin du Sud d'actions militaires

Regain de tensions en Corée. Pyongyang menace son voisin d’“actions militaires” si Séoul ne cesse pas la diffusion de messages de propagande dans les 48 heures. Il y a dix jours, la Corée du Sud a remis en service les haut-parleurs géants qui retransmettent à la frontière des bulletins d’information sur l’opulence et les crimes du régime de Kim Jong-Un, destinés à démoraliser les soldats nord-coréens.

“Notre armée a immédiatement le niveau d’alerte au niveau maximal et surveille attentivement les mouvements de troupes nord-coréens, a déclaré Jeon Ha-Gyu, un officiel sud-coréen. Nous sommes prêts à répondre avec force si les provocations continuent.” Cet ultimatum fait suite à un nouvel incident entre les deux frères ennemis. L’armée sud-coréenne a tiré jeudi des dizaines d’obus en direction de la Corée du Nord. Il s’agit de représailles au tir de roquette nord-coréen qui avait visé un haut-parleur un peu plus tôt dans la journée, sans faire de dégâts ni de blessés.

La reprise de la retransmission d‘émissions de propagande à la frontière, après onze ans de silence, s’explique par la volonté de Séoul de répliquer à l’explosion de mines antipersonnel nord-coréennes tout près de la frontière début août, qui avait mutilé deux soldats sud-coréens.

Les deux Corée sont toujours théoriquement en état de guerre depuis le conflit de 1950-53, qui s’est terminé par un armistice et une trêve, et non par un traité de paix.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Merkel au Brésil : la chancelière allemande souhaite une meilleure coopération économique