DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Réfugiés syriens : la tante du petit Aylan "blâme le monde entier"


Turquie

Réfugiés syriens : la tante du petit Aylan "blâme le monde entier"

“Je blâme le monde entier qui n’en fait pas assez pour venir en aide aux réfugiés syriens”, dixit la tante d’Aylan Kurdi, l’enfant de 3 ans, mort noyé dans le naufrage d’une embarcation qui tentait de rejoindre la Grèce et dont les photos ont suscité une forte émotion. Le frère d’Aylan âgé de cinq et sa mère ont subi le même sort. Seul le père des enfants, qui est le frère de Teema Kurdi a survécu.

“(Mon frère) était énervé contre le passeur, a expliqué hier Teema Kurdi qui vit au Canada. Il lui a dit : je vous ai payé le double de la valeur du bateau pneumatique. Nous ne pouvons pas y être à douze, c’est trop lourd. Le passeur a répondu : ne vous inquiétez pas nous l’avons fait des centaines de fois et c’est sans danger”.

Le père a décidé de rentrer en Syrie pour y enterrer sa famille. Abdallah Kurdi devrait se rendre aujourd’hui à Suruç, à la frontière turco-syrienne, et regagner la ville de Kobané, au nord de la Syrie, ville kurde dévastée par la guerre dont il est originaire, ainsi que l‘était sa famille.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Guatemala : démission du président Otto Perez et détention provisoire