DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Démission du ministre japonais des sports


Sport

Démission du ministre japonais des sports

Le ministre japonais des sports, Hakubun Shimomura, a présenté sa démission ce vendredi.

Cette décision fait suite à l’abandon du projet initial de construction du principal stade des jeux Olympiques de 2020 qui auront lieu au Japon. Le coût du stade olympique de Tokyo était de 1, 87 milliard d’euros.

“ J’ai causé des inquiétudes à beaucoup de personnes au sujet du stade national. Compte tenu de cela, j’ai remis ma démission au Premier Ministre, Shinzo Abe. Il s’agit d’une décision personnelle “, a déclaré le ministre des sports.

Shimomura restera en poste jusqu’au remaniement gouvernemental qui aura lieu le mois prochain. Il remboursera six mois de salaire de ministre, soit un total de 6 700 euros. Son salaire de parlementaire (9 700 euros par mois), lui, reste intact.

La Coupe du monde de rugby 2019, organisée au Japon, pourrait également subir les conséquences de ce fiasco. Mi-juillet, un nouvel appel d’offres avait été lancé par le Premier ministre japonais.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Coupe du monde : les All Blacks s'imposent largement