DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La sécession de la Catalogne se décide dans les urnes ce dimanche


Espagne

La sécession de la Catalogne se décide dans les urnes ce dimanche

Le spectre de la sécession plane sur l’Espagne avant un scrutin qui s’annonce historique en Catalogne.

Le référendum sur l’indépendance en filigrane

Les électeurs sont appelés à choisir leurs représentants au parlement local ce dimanche pour la troisième fois en cinq ans.

Des élections aux allures de référendum car si les deux listes indépendantistes obtiennent la majorité absolue, elles ont promis de mettre en marche le processus de sécession.

Les indépendantistes donnés vainqueurs. La majorité absolue en jeu

C’est ce que veut Artur Mas, le président sortant de la région, figure de proue des indépendantistes et de la liste “Junts pel si” (Ensemble pour le Oui).

“Ce scrutin est le scrutin qui nous amènera à la prospérité économique, à la justice sociale, à la solidarité, et à l‘égalité. Il va nous donner l’espoir, la dignité et la liberté”, a-t-il dit, en catalan, lors d’un ultime meeting à Barcelone devant des dizaines de milliers de personnes.

C’est “le vote de ta vie”, disent les tracts des indépendantistes et Mariano Rajoy ne va pas les contredire.

Rajoy multiplie les déplacements en Catalogne

Le Premier ministre espagnol ne prend pas ces élections à la légère. Il a réalisé cinq déplacements en 15 jours en Catalogne pour tenter de sauver l’unité de l’Espagne et avertir les citoyens des “dangers” de l’indépendance.

“Pourquoi les indépendantistes ne vous disent-ils pas ce qui se produira au niveau de l’Union européenne, ou du paiement des retraites ? Que deviendront vos droits ? Vers quel pays pourrez-vous exporter ? Quid des droits de douane, du paiement des fournisseurs ou de l’investissement sur les marchés boursiers ? Pourquoi tout cela n’est-il pas expliqué à l’ensemble de la population ?”, a-t-il demandé lors de son dernier meeting au palais des congrès de Barcelone.

Nicolas Sarkozy pour l’unité de l’Espagne en Europe

Le Parti Populaire a reçu le soutien de Nicolas Sarkozy. Il a plaidé pour l’unité de l’Espagne comme Angela Merkel, David Cameron ou encore Barack Obama avant lui.

La Catalogne représente 16% de la population de l’Espagne, et contribue à hauteur de 19% au PIB.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Suisse ferme son marché aux voitures Volkswagen