DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouveaux raids russes en Syrie, commentaires de Bachar al-Assad


Syrie

Nouveaux raids russes en Syrie, commentaires de Bachar al-Assad

Le ministère russe de la Défense a fourni ce dimanche des vidéos de frappes aériennes. On y voit des sites présentés comme des positions djihadistes en Syrie être détruits par des frappes aériennes. Moscou affirme avoir frappé ce dimanche 10 cibles du groupe Etat islamique (EI).
Mais une fois de plus, les pays occidentaux ont fait part de leur doute sur les objectifs poursuivis par la Russie : combattre Daech uniquement ou lutter contre tous les groupes rebelles ?

Sur le terrain, plusieurs Syriens s’interrogent aussi. Ainsi ces manifestants à Aleppo. Inlassablement, ils réclament le départ de Bachar Al-Assad, et ils estiment que l’intervention militaire russe ne sert qu‘à défendre le président syrien.

“Quand on voit les avions russes bombarder des populations civiles, dit un des manifestants, on est obligé de réagir pour dénoncer l’intervention russe. Si Dieu le veut, la Syrie deviendra le cimetière des envahisseurs russes”.

“Eviter la destruction du Moyen-Orient”, dit Assad

De son côté, le président syrien s’est exprimé pour la première fois depuis le début des frappes russes. C‘était ce dimanche sur une chaîne de télévision iranienne. Bachar al-Assad a jugé indispensable le succès de l’intervention russe, car sinon, a-t-il dit, la région entière sera détruite et pas seulement un ou deux pays”.

Plusieurs frappes aériennes ont visé la province d’Idlib, faisant des victimes parmi les civils. Or, d’après l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), une ONG basée à Londres, cette région d’Idlib est une province où le groupe Etat islamique est peu ou pas présent.

- avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Jérusalem : Israël interdit l'accès de la Vieille ville aux Palestiniens