DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Premier ministre portugais sortant remporte les législatives


Portugal

Le Premier ministre portugais sortant remporte les législatives

La coalition sortante de centre droit crie victoire au lendemain des législatives au Portugal. Le chef de file du parti social-démocrate et Premier ministre sortant, Pedro Passos Coelho, se dit prêt à former un nouveau gouvernement. Seul problème, d’après les résultats quasi-complets, lui et ses alliés conservateurs ne disposent plus de la majorité absolue au Parlement.

“Étant donné les résultats que nous avons obtenus à l’issue de ce scrutin, je me suis déjà entendu avec Monsieur Paulo Portas (chef de file du parti conservateur) pour convoquer très rapidement les instances nationales de nos partis respectifs afin de former ensemble un gouvernement. Une simple formalité puisque nous avons déjà conclu un accord de coalition”, a déclaré hier Pedro Passos Coelho.

La coalition sortante remporte près de 37 % des suffrages, contre plus de 32 % pour l’opposition socialiste, qui progresse légèrement par rapport aux dernières élections. Le Parti communiste, allié aux Verts, ne remporte lui que 8,3 % des voix. Il est rétrogradé à la quatrième place.

Qu’importe pour le maire de Lisbonne. Antonio Costa a reconnu sa défaite, mais il refuse de présenter sa démission en tant que secrétaire général du Parti socialiste, et ce malgré un taux d’abstention record. PLus de 43 % des électeurs sont restés chez eux, c’est plus que lors des législatives de 2011.

Le véritable vainqueur de ce scrutin, c’est le Bloc de gauche de Catarina Martins. L‘équivalent portugais de la formation grecque Syriza, effectue une percée historique, avec plus de 10 % des suffrages, et devient la troisième force politique du pays.

      Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

      Prochain article

      monde

      Erdogan à Strasbourg et Bruxelles pour séduire la diaspora turque