DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Djihadistes français tués en Syrie : pas de confirmation officielle


Syrie

Djihadistes français tués en Syrie : pas de confirmation officielle

Pas de confirmation officielle que des djihadistes français ont été tués en Syrie par des frappes françaises. “Rien ne permet de l’indiquer”, selon le ministère Français de la Défense ce matin. Un camp d’entraînement djihadiste a été visé vendredi par des avions Rafale dans la région de Raqa.

En visite en Jordanie, Manuel Valls a rappelé l’argument qui justifie selon le gouvernement des frappes en Syrie:
“A partir du moment où nous savons que ces attentats – ou les attentats (en général) – se préparent ici, en Syrie, au nom de la légitime défense c’est une obligation que de frapper Daesh. Et nous continuerons (à le faire) quelle que soit la nationalité de ceux qui sont dans ces camps à préparer des attentats”.

Toujours sur le terrain, les informations de la nuit selon lesquelles Abu Bakr al-Bagdadi, le chef d’Etat Islamique, se trouvait à bord d’un convoi frappé par l’armée irakienne, ont été démenties ce matin par une source de sécurité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les missiles russes en Syrie, un risque pour les avions de ligne