DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les attaques au couteau continuent au Proche-Orient


Israël

Les attaques au couteau continuent au Proche-Orient

Le bain de sang continue au Proche-Orient.

Cinq Palestiniens ont tenté de poignarder des Israéliens ce samedi. Quatre assaillants ont été abattus. L‘état de santé du cinquième reste incertain.

Ils avaient tous entre 16 et 18 ans, comme les jeunes manifestants qui ont affronté l’armée israélienne à coups de pierres à Ramallah, près de la colonie juive de Beit Eil.

D’autres heurts se sont produits à Hébron.

“Nous voulons montrer au monde entier qu’en Palestine, des hommes et des femmes ne restent pas muets face à la perte de leurs droits”, dit une jeune Palestinienne, qui a préféré cacher son visage. “Tous les pays arabes sont contre nous. Notre sang n’a pas plus de valeur que celui des martyrs, morts après avoir perpétré des attaques au couteau”, ajoute-t-elle.

Il y a eu, au total, quatre attaques visant des militaires et un colon israéliens ce samedi en Cisjordanie. Un soldat a également été pris pour cible à Jérusalem-Est.

Dans cette partie palestinienne de la ville, annexée par Israël, l’accès à l’esplanade des Mosquées reste interdit aux hommes de moins de 40 ans. D’où la colère d’Alkoum.

Pour lui, “Dieu a donné cet endroit aux musulmans, pas à tout le monde. Maintenant, chaque jour, on a de gros problèmes”, dit-il. “Qu’est-ce qu’on peut faire, à part l’Intifada ?”

Les musulmans prient donc dans les rues adjacentes, sous le regard des soldats de Tsahal.

41 palestiniens et 7 israéliens ont été tués depuis le début du mois.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Après de nouveaux viols de petites filles, la population indienne demande des comptes