DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : pas d'extradition vers Ia Tunisie pour le jeune Marocain suspecté de complicité dans l'attentat du Bardo

Abdelmajid Touil ne sera pas extradé vers la Tunisie. Ainsi en a décidé la justice italienne car il risquait la peine de mort. Le jeune Marocain est

Vous lisez:

Italie : pas d'extradition vers Ia Tunisie pour le jeune Marocain suspecté de complicité dans l'attentat du Bardo

Taille du texte Aa Aa

Abdelmajid Touil ne sera pas extradé vers la Tunisie. Ainsi en a décidé la justice italienne car il risquait la peine de mort. Le jeune Marocain est suspecté en Tunisie de complicité avec les auteurs de l’attentat meurtrier du Bardo à Tunis. 21 touristes et un policier avaient péri durant l’attaque terroriste du mois de mars dernier.
Le fait qu’Abdelmajid Touil risque la peine capitale en Tunisie “représente une raison empêchant son extradition”, a indiqué dans un communiqué Giovanni Canzio, président de la Cour d’appel de Milan (nord).
Arrivé en Italie en février sur une embarcation clandestine et arrêté en mai Abdelmajid Touil, 22 ans, est soupçonné par le ministère tunisien de l’Intérieur d’avoir apporté un “soutien logistique” aux deux Tunisiens ayant organisé l’attaque du musée du Bardo.
Mais l’accusé, qui était en Italie au moment de l’attaque, s’est toujours dit “innocent”. Et le ministère tunisien n’a pas fourni plus de précisions lors de son arrestation selon les autoirités italiennes.
Le refus de l’extradition s’est accompagné d’une libération automatique du détenu. Ce dernier n’en a pourtant pas fini avec la Justice. Le jeune homme fait toujours l’objet d’une enquête pour terrorisme international et pourrait être poursuivi en Italie.