DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Exercice sans précédent pour l'Otan

L’Otan mène son plus grand exercice militaire depuis 13 ans. 36 000 soldats, des forces aériennes et maritimes venues de plus de 30 pays s’entraînent

Vous lisez:

Exercice sans précédent pour l'Otan

Taille du texte Aa Aa

L’Otan mène son plus grand exercice militaire depuis 13 ans. 36 000 soldats, des forces aériennes et maritimes venues de plus de 30 pays s’entraînent actuellement dans le sud de l’Europe. L’objectif est d’améliorer la réactivité, le déploiement et la préparation des troupes.

Pour le secrétaire général de l’Alliance, cette opération est d’autant plus importante que de nouveaux défis sécuritaires sont apparus depuis la planification de cet exercice, il y a deux ans. Jens Stoltenberg évoque les tensions dans l’est de l’Ukraine et les relations avec la Russie. Mais il rappelle que les Alliés veulent continuer à travailler pour une relation plus constructive avec Moscou. En revanche, Jens Stoltenberg souligne les défis au sud de l’Europe. « Nous observons de la violence, une brutalité propagée par le groupe État islamique et toutes les organisations terroristes. Et nous voyons aussi des États à l’abandon et en déliquescence », ajoute-t-il.

L’Alliance Atlantique teste ainsi sa Force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation, appelée aussi « fer de lance ». Ces troupes de réaction rapide doivent être capable d’agir dans des situations de combats non conventionnelles.

L’Otan passe donc dans une nouvelle phase, éloignée des simulations sur ordinateur ou des frappes lointaines. Ces troupes s’entraînent pour être opérationnelles dès l’année prochaine. Mais cette force de réaction, ce « fer de lance », ne compte pour le moment que 5 000 hommes.