DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Beaujolais nouveau 2015 : symbole d'art de vivre à défendre


économie

Le Beaujolais nouveau 2015 : symbole d'art de vivre à défendre

Le Beaujolais nouveau a été fêté malgré tout en France. Encore sous le coup des attentats, les bistrots parisiens ont peiné à faire le plein jeudi. On a goûté le vin primeur en honorant la mémoire des victimes. Les professionnels le brandissent comme le symbole d’un art de vivre à défendre. D’autant que le millésime 2015 est décrit comme exceptionnel.

L’an dernier, sur les 28 millions de bouteilles produites, près de la moitié – 13 millions – a été exportée. Avec 7,3 millions de bouteilles, le Japon est le plus gros client à l’export, loin devant le deuxième, les Etats-Unis, qui en consomment quatre fois moins : 1,8 millions de bouteilles seulement.

Un écart de consommation qui s’explique peut-être par le fait qu’au Japon, on ne fait pas que le boire. La légende vente en effet les vertus du jeune nectar pour la peau. Pour lui faire honneur, on s’offre un bain de Beaujolais nouveau ! Comptez dix bouteilles de Beaujolais nouveau pour rosir un bain chaud pour 20 personnes. Une aubaine pour les 3.000 producteurs français.

A noter que dans le monde entier, la dégustation du Beaujolais nouveau s’est accompagnée d’un hommage aux victimes des attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

économie

La BCE parée à agir pour relancer l'inflation