DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

San Bernardino : l'hypothèse terroriste clairement privilégiée

Un acte de terrorisme. C’est désormais l’hypothèse retenue par les enquêteurs après la tuerie de San Bernardino perpétrée par un couple d’origine

Vous lisez:

San Bernardino : l'hypothèse terroriste clairement privilégiée

Taille du texte Aa Aa

Un acte de terrorisme. C’est désormais l’hypothèse retenue par les enquêteurs après la tuerie de San Bernardino perpétrée par un couple d’origine pakistanaise mercredi. Outre les traces d’une préparation minutieuse avec notamment l’accumulation d’armes, de munitions et même d’explosifs retrouvés à leur domicile, des liens avec des groupes djihadistes se font jour. La femme, Tashfeen Malik, aurait fait allégeance sur Facebook au fondateur de l’Etat islamique. Et d’après le Los Angeles Times, l’homme, Syed Farook, aurait eu des contacts avec des membres du Front Al-Nosra et des Shebab somaliens.

“ A partir d’aujourd’hui, sur la base des informations et des faits dont nous avons connaissance, nous enquêtons sur ces faits horribles en tant qu’acte terroriste “, a confirmé David Bowdich, un responsable du FBI à Los Angeles.

Dans la mosquée fréquentée par le tueur, on condamne fermement l’attaque. Salhin Kondokar, dont la femme a été blessée dans la fusillade, appelle à ne pas confondre islam et terrorisme.

“ Pour moi, il s’agit juste d’un crime. Je ne fais pas vraiment le lien avec la foi. C’est un acte de terrorisme, un crime contre l’humanité, l’assassinat d‘êtres humains innocents. Et pour moi, la foi n’a rien à voir là-dedans “, insiste-t-il.

Si l’hypothèse terroriste était confirmée, avec un bilan de 14 morts, ce serait l’attentat le plus meurtrier aux Etats-Unis depuis le 11 septembre 2001.