DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Journée d'hommage au Pakistan, un an après le pire massacre dans une école


Pakistan

Journée d'hommage au Pakistan, un an après le pire massacre dans une école

C‘était il y a un an. La pire attaque du Pakistan, un massacre perpétré par les talibans, dans une école de Peshawar. Les noms des victimes ont été égrénés ce matin devant le Premier ministre, et les portraits des enseignants et des élèves, brandis dans une grande émotion.

Dans l‘établissement martyr, l‘école publique de l’armée, les élèves ont laissé des petits mots, à la mémoire des 151 morts, 134 étaient leurs camarades de classe.

Les familles des blessés sont très critiques face aux promesses du gouvernement en matière de suivi médical. Elles lui reprochent de ne pas tenir ses engagements alors que de nombreux élèves souffrent encore de blessures et traumatismes très handicapants.

Les mesures de sécurité étaient renforcées autour de l‘établissement, mais aussi dans les grandes villes et les lieux sensibles, et de nombreuses écoles sont restées fermées.

Le 16 décembre 2014, un commando de neuf talibans avait semé la mort classe par classe pendant des heures.

En août, après un procès à huis clos, l’armée a annoncé que six extrémistes avaient été condamnés à mort et un septième à la prison à vie. Quatre des suspects ont déjà été pendus en prison. Les familles, déçues, auraient souhaité que les pendaisons soient publiques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Perpétuité pour un pasteur canadien en Corée du Nord