DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Allemagne : le nombre d'expulsions a presque doublé en 2015


monde

Allemagne : le nombre d'expulsions a presque doublé en 2015

La route de l’exil vers l’Europe est semée d’embûches pour les migrants. Quand ils ne meurent pas noyés en Méditerranée, ils risquent l’expulsion s’ils ne sont pas éligibles au statut de réfugié.

Une centaine de migrants ont été secourus lundi par les gardes-côtes libyens, et acheminés vers le port de Tripoli. Leur embarcation aurait subi une panne de moteur, alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Italie. 110 migrants d’origine sub-saharienne se trouvaient à bord. 108 ont pu être secourus, dont deux se trouvent dans un état grave. Deux autres n’ont pas survécu à la traversée.

Pour ceux qui parviennent à rejoindre l’Union européenne, la partie est loin d‘être jouée. En Bavière, dans le Sud de l’Allemagne, des centres spéciaux ont même été créés, pour les migrants qui n’ont aucune chance d’obtenir le statut de réfugié. Ils viennent surtout des pays des Balkans, considérés comme sûrs.

“Bien sûr, les gens savent qu’une procédure rapide mais légale les attend, et bien sûr, cela les déprime. D’un autre côté, au sein de l‘établissement, tout le monde se traite normalement. Etant donné la situation, l’ambiance est assez bonne”, estime le directeur du bureau de l’asile de Haute-Franconie.

La capacité d’accueil sera bientôt multipliée par cinq. L’Allemagne, destination privilégiée des candidats à l’exil, a accéléré les expulsions des migrants non éligibles au statut de réfugié. Elles ont presque doublé en un an.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des ressortissants belges quittent le Burundi