DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le face-à-face entre l'armée irakienne et le dernier bataillon de l'Etat islamique à Ramadi

Pas à pas, l’armée irakienne progresse dans Ramadi. Ce qu’il reste du centre-ville est le dernier quartier encore aux mains de l’Etat islamique, et

Vous lisez:

Le face-à-face entre l'armée irakienne et le dernier bataillon de l'Etat islamique à Ramadi

Taille du texte Aa Aa

Pas à pas, l’armée irakienne progresse dans Ramadi. Ce qu’il reste du centre-ville est le dernier quartier encore aux mains de l’Etat islamique, et les combats sont intenses autour de l’ancien siège du gouvernement provincial. D’après l’armée, l’EI a maintenu environ 400 hommes sur place. Si l’avancée de l’armée irakienne est très lente, c’est notamment parce que les djihadistes ont miné chaque recoin de la ville et utilisent des civils comme boucliers humains.

“ Dans quelques jours, nous aurons libéré tout Ramadi, assure un combattant de l’unité anti-terroriste. La distance qui nous sépare d’eux est très courte. Nous les voyons sortir. Nous en avons tué beaucoup et nos snipers ont pris position sur les toits des maisons. Si Dieu le veut, nous libérerons Ramadi très bientôt. “

Une fois Ramadi reconquise, l’armée lancera une grande offensive pour reprendre Mossoul à 400 kilomètres au nord. C’est en tout cas l’objectif affiché par le Premier ministre, avec l’appui de la coalition internationale qui mène des frappes aériennes. En juin 2014, une offensive fulgurante de l’Etat islamique avait contraint les forces gouvernementales à abandonner un tiers du territoire irakien.