DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

2016 a été fêtée en toute sécurité


France

2016 a été fêtée en toute sécurité

Les fêtes de passage à la nouvelle année se sont déroulées sous haute sécurité un peu partout dans le monde.
A Paris, où le souvenir des attentats du 13 novembre est encore brûlant, des milliers de personnes se sont rassemblées sur les Champs-Elysées pour une célébration réduite à une projection sur l’Arc de Triomphe. Le traditionnel feu d’artifices a lui été annulé.

A Londres, la grande roue, le Londonq eye, s’est illuminé et un feu d’artifice a été tiré sur les bords de la Tamise. Quelque 3000 policiers étaient mobilisés dans le centre-ville.

A Berlin, un million de personnes environ ont fêté l’entrée dans 2016 à la Porte de Brandebourg.

Plus au sud, à Münich, un attentat suicide aurait été déjoué en cette nuit de la Saint Sylvestre où une ou deux gares étaient peut-être visées.

Deux heures plus tôt, le feu d’artifice était tiré à Moscou. La Place Rouge, lieu de rassemblement traditionnel pour le Nouvel An est restée fermée au public, pour la première fois. Là encore par crainte d’attentats.

A New York, des centaines de milliers de personnes se sont retrouvées à Times Square pour marquer l‘événement. Les chanteuses Demi Lovato et Jessy J se sont produites, le tout, là encore, encadré par un impressionnant dispositif de sécurité. Un homme de 25 ans d’ailleurs été inculpé hier soir pour un projet d’attentat au nom du groupe Etat islamique.

Mais le record d’affluence a été atteint par Rio de Janeiro. Pas moins de deux millions de personnes se sont retrouvées sur la plage de Copacabana et aux alentours pour débuter une année 2016 placée, évidemment, sous le signe des Jeux olympiques qui auront lieu du 5 au 21 août prochain.

En anglais uniquement : – La fête de Sydney à Washington

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Allemagne : menace d'attentat djihadiste à Munich