DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Destination Mars : "Percer le mystère du méthane"


space

Destination Mars : "Percer le mystère du méthane"

En partenariat avec

Tout au long de cette année, nous suivons la mission ExoMars qui vise à chercher des traces de vie sur la planète rouge. Le premier des deux vaisseaux spatiaux décolle dans quelques semaines et nous disposons d’un accès exclusif à l‘équipe en charge du projet.

Pour ce premier épisode, nous avons rencontré Jorge Vago, l’un des scientifiques du projet ExoMars à l’Agence spatiale européenne.

“Un désert froid et hostile”

“Mars, décrit-il, c’est un désert froid et hostile avec une atmosphère très mince qui est baigné de radiations cosmiques et de rayonnement UV intense, ce n’est vraiment pas un endroit où on voudrait être.”

Puis il nous précise le calendrier : “En mars, une fusée russe Proton va lancer notre premier vaisseau vers Mars – on veut percer le mystère du méthane sur Mars – et une deuxième mission qui sera menée dans quelques années prévoit d’amener au sol un rover et une plateforme de surface.”

“Scientifiquement très ambitieux”

“On y va vraiment pour chercher des traces de vie grâce au rover ExoMars, poursuit le scientifique, une fois sur Mars, il sera confronté à de la poussière fine – très problématique pour se déplacer – et à des rochers.”

Enfin, il revient sur les enjeux de cette mission : “C’est techniquement difficile, c’est scientifiquement très ambitieux et du point de vue de la programmation, ce n’est pas souvent que deux agences travaillent ensemble pour mener une mission sur une autre planète.”

Le choix de la rédaction

Prochain article

space

Il y a trente ans explosait la navette spatiale Challenger