DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Daesh revendique le bain de sang au sud de Damas


Syrie

Daesh revendique le bain de sang au sud de Damas

En Syrie, une soixantaine de personnes ont été tuées, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme, et une centaine blessée dans une triple explosion près du sanctuaire chiite de Sayeda Zeinab, dans la banlieue sud de Damas. L’Etat islamique a revendiqué l’attentat.

Une voiture piégée a explosé d’abord, à un arrêt de bus, où de nombreux voyageurs attendaient. Ensuite, deux kamikazes de Daesh se sont fait sauter au milieu de la foule paniquée.

Cette zone très peuplée au sud de la capitale est un site de pélerinage pour tous les chiites du monde musulman. La mosquée de Sayeda Zeinab abrite le mausolée de l’une des petites-filles du prophète Mahomet.
Il y a un an, la mosquée avait déjà été la cible d’une attaque suicide qui avait fait quatre morts. Ce même mois, une explosion avait visé un bus de pèlerins libanais se rendant sur le site, tuant au moins neuf personnes dans une attaque revendiquée par le Front Al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaïda.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Open d'Australie - Novak Djokovic remporte son sixième titre face à Andy Murray