DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La dégringolade du rouble favorise le tourisme chinois en Russie

Moscou est une destination de plus en plus prisée par les touristes chinois. Depuis que l‘économie russe est entrée en récession, le rouble a plongé

Vous lisez:

La dégringolade du rouble favorise le tourisme chinois en Russie

Taille du texte Aa Aa

Moscou est une destination de plus en plus prisée par les touristes chinois. Depuis que l‘économie russe est entrée en récession, le rouble a plongé face aux principales devises, y compris le yuan.

Point of view

"Le flux touristique a augmenté d'environ 63 %"

Par conséquent, le prix des réservations d’hôtel, des repas et des visites sont devenus plus attractifs pour les touristes étrangers, y compris pour les Chinois.

“Je suis venue en Russie en vacances, comme touriste. Je n’ai jamais vu la neige, donc je suis venue voir la neige”, s’enthousiasme une jeune vacancière chinoise.

Et les Chinois sont les touristes les plus dépensiers à l‘étranger. Ils ont dépensé environ un milliard de dollars sur le sol russe de janvier à septembre 2015, d’après l’office du tourisme de Moscou. Dans le centre commercial moscovite TSUM, connu pour ses prix élevés et ses enseignes étrangères, les promotions s’affichent aussi désormais en chinois.

“Le flux touristique a augmenté d’environ 63 %. Le tourisme de groupe représente plus de la moitié de ce flux”, détaille Svetlana Pyatikhatka, directirce de l’association pour le tourisme “World Without Border”, qui développe depuis 2014 un programme appelé “China Friendly”, visant à attirer les touristes chinois, en créant pour eux un environnement confortable pendant leur séjour en Russie.

Le nombre de guide assermentés parlant chinois à Moscou – un peu moins d’une centaine aujourd’hui – devrait doubler d’ici la fin de l’année.