DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Réfugiés : l'Autriche revoit les principes de l'espace Schengen


Autriche

Réfugiés : l'Autriche revoit les principes de l'espace Schengen

ALL VIEWS

Touchez pour voir

L’espace Schengen, et la belle idée de libre circulation des personnes et des biens dans l’UE, est-ce-que c’est fini ?

L’Autriche qui veut freiner l’entrée des migrants annonce l’introduction prochaine de contrôles à douze points de passage de ses frontières. Une mesure qui serait catastrophique pour l‘économie, selon ce transporteur :

“Pour nous, qui sommes dans l‘économie autrichienne du transport, dit Alexander Klacska, le pire scénario serait une fermeture des frontières de Schengen, ça nous coûterait plus de 8.2 millions d’euros chaque jour.”

Sur les douze points de contrôle, trois se situent à la frontière italienne, sept sont frontaliers de la Slovénie et deux de la Hongrie.

La ministre autrichienne de l’Intérieur s’est rendue sur l’un de ces postes-frontière qui doit être sécurisé. L’Autriche va imposer un quota journalier d’entrée de migrants, et elle n’acceptera pas plus de 37 500 réfugiés en 2016, contre 90 000 en 2015.

Les réfugiés syriens dans le monde


Données jusqu’en février 2016 pour le UNHCR et la fin de l’année 2015 pour les autres pays.
Sources : UNHCR, Gouvernement du Canada, Département d’Etat Américain, el Conare brasileño, Comisión Nacional para los Refugiados, Argentine, Ministerio de Relaciones Exteriores, Uruguay.
Note : données pour les 37 pays européens fournissant des données mensuelles au UNHCR. Les chiffres reflètent, autant que faire se peut, les premières demandes d’asile mais il est possible que les statistiques comportent des demandes en doublons (que ce soit dans le même pays ou dans un autre).

ALL VIEWS

Touchez pour voir

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La RDC en grève contre Kabila