DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La République de Macédoine ferme ses portes aux demandeurs d'asile afghans

Depuis hier, des centaines d’Afghans se retrouvent bloqués en Grèce, dans le camp de transit d’Idomeni. Les Afghans ne font officiellement pas partie

Vous lisez:

La République de Macédoine ferme ses portes aux demandeurs d'asile afghans

Taille du texte Aa Aa

Depuis hier, des centaines d’Afghans se retrouvent bloqués en Grèce, dans le camp de transit d’Idomeni. Les Afghans ne font officiellement pas partie des nationalités éligibles à une répartition au sein de l’Union européenne, au grand dam de ce migrant.

“Tous les jours, des centaines de Syriens et d’Irakiens traversent la frontière. Ils passent ici même, mais on ne laisse pas les Afghans passer”, s’indigne Massoud.

Côté macédonien, 700 Afghans sont bloqués dans le nord du pays. En cause, selon Skopje, la Serbie qui leur a fermé sa frontière. Belgrade estime pour sa part qu’il s’agit d’un effet domino dû à la politique migratoire de l’Autriche, notamment.

Depuis vendredi, Vienne n’admet plus que 80 demandeurs d’asile par jour, et autorise 3 200 personnes à transiter vers d’autres pays comme l’Allemagne. Cette décision agace profondément Berlin qui estime que son voisin envoi un “mauvais signal” aux États membres de l’Union européenne.

Syrian refugees in the world

Data up to February 2016 for UNHCR and the end of 2015 for other countries.
*Sources:* UNHCR, Government of Canada, U.S. Department of State, el Conare brasileño, Comisión Nacional para los Refugiados, Argentina, Ministerio de Relaciones Exteriores, Uruguay.
*Note:* data for 37 European countries which provide monthly information to UNHCR. To the extent possible, the figures reflect first time asylum applications, but some of the statistics are likely to include repeated applications (same or different country).