DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'opposition syrienne accepte le cessez-le-feu prévu vendredi minuit


Syrie

L'opposition syrienne accepte le cessez-le-feu prévu vendredi minuit

L’espoir d’un cessez-le-feu en Syrie : une trêve a été acceptée par l’opposition syrienne qui espère un arrêt des combats pendant deux semaines.
Demain, les 15 pays membres du conseil de sécurité de l’ONU espèrent pouvoir annoncer un cessez-le-feu, prévu pour vendredi minuit heure locale.

Mais les rebelles syriens sont inquiets, surtout de la réaction de la Russie sur le terrain : “Nous sommes sûrs que la Russie va faire quelque chose, nous ne défendons pas Al-Nosra, nous sommes contre al Qaida, contre l’Etat islamique mais peut être la Russie va-t-elle utiliser cela comme une excuse pour cibler les combattants modérés de l’Armée libre syrienne”, dit Salem al-Meslet, l’un des négociateurs des rebelles syriens.

Dans certaines régions en effet les rebelles sont alliés avec Al-Nosra contre les forces de Bachar al Assad.

L’idée de cette trêve soutenue par Washington et Moscou a été saluée par l’Iran et l’Arabie Saoudite, la Turquie émet des doutes sur sa viabilité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des combats aux portes de Damas, à deux jours d'une trêve en Syrie