DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Élections iraniennes : les réformateurs espèrent la majorité au Majlis


Iran

Élections iraniennes : les réformateurs espèrent la majorité au Majlis

De longues files d’attente se sont formées, vendredi, devant les bureaux de vote de Téhéran. Il s’agit d‘élire les députés au Majlis, le Parlement, et les 88 ayatollahs de l’Assemblée des Experts, ceux-là même qui pourraient désigner le successeur du Guide suprême si Ali Khamenei venait à mourir.

La fermeture des bureaux de vote a plusieurs fois été reportée pour faire face à l’affluence.

Le camp réformateur, autour du Président en exercice Hassan Rohani et de l’ancien président Rafsandjani, espère obtenir la majorité au Parlement à l’issue de ces élections.

C’est la première fois que les Iraniens sont appelés à voter depuis l’accord sur le nucléaire et la levée des sanctions économiques qui pesaient sur la République islamique.

Les députés conservateurs, qui sont jusque-là majoritaires au Majlis, tentent d’empêcher les réformes économiques et sociales que le président Rohani souhaitent mettre en œuvre avant la fin de son mandat en 2017.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Israël: le journaliste palestinien Mohammad al-Qiq cesse sa grève de la faim