DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La bataille qui oppose Apple au FBI se joue à présent au Congrès américain

La police fédérale américaine a porté l’affaire devant une commission parlementaire, sur fond de campagne électorale aux États-Unis. Les enquêteurs

Vous lisez:

La bataille qui oppose Apple au FBI se joue à présent au Congrès américain

Taille du texte Aa Aa

La police fédérale américaine a porté l’affaire devant une commission parlementaire, sur fond de campagne électorale aux États-Unis. Les enquêteurs exigent le déblocage de l’iPhone de l’auteur de la tuerie de San Bernardino. La marque à la pomme s’y oppose, affirmant vouloir protéger les données privées de tous ses utilisateurs.

”Le cas de San Bernardino ne concerne ni le FBI, ni Apple, ni même le Congrès, insiste le directeur du FBI, Jim Comey. Il s’agit de mener une enquête complète dans une affaire en cours. Cela dit, toute décision prise par un juge, quel qu’il soit, créera un précédent. Ce n’est pas une obligation, mais une ligne de conduite, qu’elle soit positive ou non.”

Les élus des deux partis qui participaient à cette audition ont semblé perplexes par rapport aux demandes du FBI

“Le FBI demande le déverrouillage de l’iPhone, souligne le représentant d’Apple. Créer un tel programme permettrait d’accéder aux informations personnelles de n’importe quel iPhone. Comme nous leur avons déjà dit, et comme nous l’avons répété au public américain, créer un tel outil n’affecterait pas un seul téléphone. Cela affaiblirait la sécurité de tous les téléphones.

Les enquêteurs ont déjà accédé au compte iCloud de l’un des auteurs de l’attentat de San Bernardino, qui a fait 14 morts début décembre en Californie.