DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouvelles pertes records pour E.ON


entreprises

Nouvelles pertes records pour E.ON

E.ON affiche de nouvelles pertes records en 2015, plombé par des charges de dépréciations, essentiellement concentrées sur ses centrales électriques. Le géant allemand des services aux collectivités accuse un déficit de 7 milliards d’euros sur l’exercice 2015 après avoir déjà enregistré une perte de plus de 3 milliards en 2014.

La société allemande a lancé un processus de scission de ses activités de production d‘électricité et de négoce énergétique; elles seront cantonnées dans une nouvelle structure cotée en Bourse appelée Uniper.

Les “utilities” allemandes souffrent de l’engouement pour les énergies renouvelables, de la chute des prix de gros de l‘électricité et de la décision de l’Allemagne d’en finir avec le nucléaire d’ici 2022.

E.ON compte se recentrer sur les renouvelables, les réseaux et les services.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Auto-traduction

Prochain article

entreprises

Pas de tourisme noir à Fukushima