Nouvelles pertes records pour E.ON

Nouvelles pertes records pour E.ON
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

E.ON affiche de nouvelles pertes records en 2015, plombé par des charges de dépréciations, essentiellement concentrées sur ses centrales électriques

PUBLICITÉ

E.ON affiche de nouvelles pertes records en 2015, plombé par des charges de dépréciations, essentiellement concentrées sur ses centrales électriques. Le géant allemand des services aux collectivités accuse un déficit de 7 milliards d’euros sur l’exercice 2015 après avoir déjà enregistré une perte de plus de 3 milliards en 2014.

Energie : E.ON creuse ses pertes et s'attend au pire en 2016 https://t.co/dNlAFWpuwJpic.twitter.com/DqqRgAvWZE

— Les Echos (@LesEchos) March 9, 2016

La société allemande a lancé un processus de scission de ses activités de production d‘électricité et de négoce énergétique; elles seront cantonnées dans une nouvelle structure cotée en Bourse appelée Uniper.

Les “utilities” allemandes souffrent de l’engouement pour les énergies renouvelables, de la chute des prix de gros de l‘électricité et de la décision de l’Allemagne d’en finir avec le nucléaire d’ici 2022.

E.ON compte se recentrer sur les renouvelables, les réseaux et les services.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Huawei visé par les Etats-Unis, Pékin en colère

Suivez en direct le Grand Prix d'Horlogerie de Genève 2017

Les Etats-Unis assomment Bombardier de droits de douane