DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Entrepreneuses, l'union fait la croissance !


business planet

Entrepreneuses, l'union fait la croissance !

Faciliter le développement d’entreprises dirigées par des femmes ambitieuses en les mettant en relation avec des consoeurs plus expérimentées, c’est tout le sens d’une initiative menée en Irlande et baptisée Going for Growth. Ce programme a remporté l’an dernier, le Prix européen de la promotion de l’esprit d’entreprise dans la catégorie “Investissement dans les compétences entrepreneuriales”.

Pour parler de ce projet Going for Growth (ou “Objectif croissance), nous avons commencé par rencontrer à Dublin, Paula Fitzsimons, sa directrice nationale.

Giacomo Segantini, euronews :
“Votre travail consiste à aider les femmes chefs d’entreprise à revoir leurs ambitions à la hausse. Pourquoi est-ce si important ?”

Paula Fitzsimons :
“Les hommes sont deux fois plus susceptibles de devenir entrepreneurs. C’est le cas partout en Europe. Et aspect plus important : ils sont beaucoup plus enclins à vouloir emmener leurs entreprises plus loin.”

Tables rondes entre novices et expérimentées

L’une des solutions consiste à proposer aux femmes de ne pas relever ce défi seules. Le projet prend effectivement, la forme d’un cycle de tables rondes entre dirigeantes qui se tient sur plusieurs mois. Les plus expérimentées écoutent et conseillent les plus novices. Parmi elles, Caroline Keeling, PDG d’une société internationale de fruits et légumes de 2000 salariés, et Isolde Johnson, co-fondatrice d’une start-up.

Giacomo Segantini :
“Caroline Keeling, vous venez de tenir votre réunion mensuelle avec Isolde Johnson : quel a été le problème principal en discussion aujourd’hui ?”

Caroline Keeling :
“C’est la gestion du temps. On a aussi parlé de la manière dont on peut atteindre tous ses objectifs avec peu d’employés, au sein d’une entreprise en plein développement.”

Des difficultés que connaissent bien Isolde et Sarah. Il y a trois ans, elles se sont lancées sur le marché de la nourriture saine et pratique pour jeunes actifs. Leur produit star : des haricots blancs cuits qu’elles ont baptisés “Cool Beans”. Elles ont mis un an à les imposer dans les rayons. “On a dû apprendre aux consommateurs ce qu‘était notre produit, souligne Isolde Johnson. On a fait beaucoup de dégustations en magasin, on disait aux gens que c‘était sain et pratique et on recueillait leur avis,” indique-t-elle.

Faire évoluer leurs préparations qui ne comportent ni gluten, ni produit laitiers et intègrent du miel à la place du sucre, voilà ce qui a contribué au succès des deux entrepreneuses. Leurs produits sont aujourd’hui vendus dans 260 magasins en Irlande et au Royaume-Uni. Mais Isolde – encouragée par Going for growth – ne compte pas en rester là. “On veut sortir de nouveaux produits, exporter à travers l’Europe et dans trois ans, on vise un effectif de plus de dix salariés et un chiffre d’affaires de plus de 6 millions d’euros,” assure la chef d’entreprise.

Un chiffre d’affaires en hausse de 25%

Reprenons notre discussion avec Paula Fitzsimons, directrice nationale du programme.

Giacomo Segantini :
“On vient de voir l’exemple d’Isolde Johnson et de ses haricots, mais vous avez aidé bien d’autres femmes chefs d’entreprise depuis 2009…”

Paula Fitzsimons :
“Elles sont 400 à avoir participé à une série de réunions Going for Growth depuis 2009. Lors du dernier cycle en date organisé sur six mois, les participantes ont au final, augmenté leur chiffre d’affaires de 25% et leur nombre d’employés de 13%.”

Giacomo Segantini :
“Cette initiative a débuté en Irlande. D’après vous, est-il possible de la reproduire ailleurs ?”

Paula Fitzsimons :
“Absolument. On a déjà testé Going for growth en Finlande. C’est gratuit pour les participantes et les dirigeantes expérimentées donnent de leur temps en étant bénévoles.”

Entrepreneuriat au féminin

  • Bien que les femmes soient plus nombreuses que les hommes parmi la population européenne, elles ne représentent qu’un tiers des chefs d’entreprise dans l’Union européenne.
  • Going for Growth est une initiative irlandaise qui a déjà aidé plus de 400 entrepreneuses à se montrer plus ambitieuses et à atteindre leurs objectifs de développement. Le programme bénéficie du soutien d’Enterprise Ireland et de KPMG et il est gratuit pour toutes les participantes.
  • En 2015, le projet a remporté le Prix européen de la promotion de l’esprit d’entreprise dans la catégorie “Investissement dans les compétences entrepreneuriales.”
  • Isolde Johnson participe au programme et désormais, elle ambitionne de transformer sa start-up Cool Bean Company en entreprise de dimension internationale.

Liens utiles

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

business planet

L'Ecolabel booste le tourisme vert