DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Appel au cessez-le-feu dans le Haut Karabakh


monde

Appel au cessez-le-feu dans le Haut Karabakh

Vladimir Poutine, John Kerry ou encore François Hollande ont appelé ce samedi à la fin des violences dans le Haut Karabakh, une région séparatiste située en Azerbaïdjan et peuplée majoritairement d’Arméniens.

Des dizaines de soldats auraient été tués : au moins 18 militaires arméniens et 12 soldats azéris.

Les militaires du Haut Karabakh disent avoir abattu un drone et un hélicoptère, images à l’appui.

Il est difficile pour l’instant d‘établir un bilan définitif, faute de source indépendante sur place : une dizaine de civils auraient également été tués ou blessés.

Les affrontements ont débuté dans la nuit de vendredi à samedi mais chaque camp accuse l’autre de les avoir déclenchés.

Cette explosion de violence est la plus meurtrière depuis 1994, date à laquelle un accord de cessez-le-feu avait été trouvé pour mettre fin à la guerre.

30 000 personnes sont mortes dans ce conflit opposant Erevan à Bakou pour le contrôle de cette région séparatiste du Caucase.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Migrants : manifestations avant l'entrée en vigueur de l'accord UE-Turquie