DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La patrie avant la famille, portrait d'une femme peshmerga en Irak


Irak

La patrie avant la famille, portrait d'une femme peshmerga en Irak

Elle a troqué ses vêtements habituels pour l’uniforme. Car Naishteman a un rêve: vivre en paix.
Et pour le réaliser, cette jeune femme à peine sortie de l’adolescence s’est engagée dans une guerre terrible. Elle a décidé de combattre Daesh en première ligne. Naishteman est née il y a 19 ans dans une famille kurde.

Tout juste mariée, pas question pour elle de rester à la maison. Son mari est lui aussi sur le champ de bataille.
Si sa famille lui manque, la défense de sa patrie est une priorité. Au programme de sa journée : séance d’entraînement avant de partir au front pour surveiller les déplacements des jihadistes.

“Nous n’avons pas peur du tout de Daesh, nous continuerons de défendre notre terre, nous nous battrons jusqu’au dernier souffle, et nous ne leur permettrons pas de progresser”.

Naishteman fait partie d’une troupe de femmes peshmergas basée dans le nord de l’Irak, cet avant-poste est destiné à défendre la ville pétrolière de Kirkouk. Sous la direction des Forces kurdes peshmergas, l’unité de Naishteman et les forces armées irakiennes, ont repoussé Daesh et repris le contrôle de la ville. Elle est fière de la mission qu’elle accomplit :

“J’ai réussi à toucher plusieurs jihadistes durant les combats, certains d’entre eux ont été blessés par mes balles, d’autres ont été tués. Nous défendrons cette ligne de front tant que Daesh continuera à attaquer. Ma vie privée et ma vie au combat sont liées. Mon rêve, c’est de vivre en paix et libre avec ma famille, c’est tout ce que je veux.”

Naishteman a rejoint l’armée il y a un an. Elle ne perd pas l’espoir de voir un jour son pays totalement libre et sûr.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Loi travail : les mesures de Valls pour l'insertion des jeunes