DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Commission veut la transparence des multinationales


Le bureau de Bruxelles

La Commission veut la transparence des multinationales

C’est en plein scandale des Panama Papers que la Commission européenne présente ses propositions pour intensifier la transparence fiscale des multinationales. L’institution souhaite que ces entreprises rendent publiques des informations relatives à leurs bénéfices et aux taxes qu’elles paient dans chaque État membre, mais aussi hors d’Europe précise le Commissaire en charge des Services financiers. Pour Jonathan Hill « si les multinationales actives en Europe payent des impôts ailleurs, comme au Panama pour donner un exemple, elles doivent le rendre public ». Ces mesures ne concernent cependant que les sociétés qui ont des activités en Europe et un chiffre d’affaire annuel d’au moins 750 millions d’euros.
Dans leur ensemble tous les groupes politiques du Parlement européen approuvent le principe de ce texte. Mais le co-président des Verts déplore le manque d’ambition de la Commission européenne. « C’est un tout petit pas dans la bonne direction. Mais il montre le manque de courage politique de la Commission européenne et le manque de responsabilité des États membres », ajoute Philippe Lamberts. Ces propositions interviennent aussi après différentes condamnations financières de la Commission à l’encontre d’accords fiscaux passés entre des multinationales et des pays membres.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

La Commission contre l'évasion fiscale des multinationales